top of page
Eglise_Sacrée_Coeur_2018.jpg

HISTORIQUE DES PAROISSES
Sacré-Coeur de Jésus
  • En 1893, une chapelle fut érigée dans le village de Corbeil, sous la direction du Père Thomas-Georges Gagnon de Bonfield. La chapelle, dédiée au Sacré-Cœur, reçu la bénédiction de l’Évêque Lorrain. À ses débuts, le village de Corbeil était une mission de l’église de Bonfield. En 1902, il devint une mission de l’église d’Astorville. Les résidents de Corbeil entreprirent la construction du sous-bassement d’une église, alors que le Père Sloan était curé (1916-1920). Les travaux de construction avaient été interrompus en raison de la grippe espagnole, une forme d’influenza dévastatrice.
     

  • En août 1920, Corbeil devint une paroisse autonome. Le Révérend Père Daniel J. Breen en fut le premier curé et, sous sa direction, la paroisse bâtit un presbytère ainsi qu’une école ayant deux salles de classe. Le Père Breen avait servi la mission à Feronia ainsi que plusieurs stations et camps de bûcherons situés le long de la voie ferroviaire Ontario Northland.
     

  • En 1930, M. et Mme Oliva Dionne, résidents de Corbeil, devinrent les fiers parents de quintuplées qui furent baptisées par le Père McNally. La naissance de ces cinq petites filles, un événement extraordinaire à cette époque, attira l’attention du public et des médias à travers le monde. La région de Corbeil et Callander devint très populaire et attira des foules de gens pendant de nombreuses années.
     

  • En 1941, sous la direction du  Révérend Père W.H. Lafrance, la construction de  l’église Sacré-Cœur fut enfin complétée. En 1950, les Sœurs du Sacré-Cœur s’installèrent dans la paroisse pour diriger l’enseignement à l’école qui comprenait à l’époque quatre salles de classe. Le presbytère fut converti en couvent et un nouveau presbytère fut érigé au côté nord de l’église. Le premier juin 1977, les résidents de la région furent dévastés lorsqu’un éclair frappa l’église causant un incendie qui brûla l’église au complet. Les paroissiens entreprirent la tâche difficile d’organiser de nombreux comités pour prélever des fonds et planifier la reconstruction de l’église.
     

  •  Le Père Adrien Koens ainsi qu’un groupe de paroissiens dévoués veillèrent à la reconstruction de l’église existante, une conception des architectes Critchley et Delean de North Bay. La construction fut achevée en 1980. Conçue pour conserver l’énergie, l’église affiche sur le côté ouest une rangée de fenêtres  qui laissent entrer une abondante lumière naturelle. Le sanctuaire et la nef de l’église sont larges, permettant jusqu’à deux cent soixante-dix personnes de s’asseoir assez proche de l’autel. Tout comme à ses débuts, l’église Sacré-Cœur demeure  encore aujourd’hui, un lieu de recueillement spirituel et de célébration de la foi chrétienne pour les gens de la région nord de la municipalité d’East Ferris.

Liens

bottom of page